NOUVEAU THÈME :
J'ai précédemment effectué divers articles sur les trois pays baltes que je trouve fascinant. il manquait à cette étude la description des trois capitales, Vilnius, Riga et Tallinn. voici d'abord mes impressions sur RIGA capitale de la LETTONIE.

REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

mercredi 22 octobre 2014

LE BERNIN (10) : LA FONTAINE AU TRITON par comparaison avec LA FONTAINE DE L'ACQUA FELICE

La construction de la fontaine au Triton par le Bernin se place dans la perspective du plan papal d'urbanisme de Rome et en particulier de la réurbanisation de la colline du Quirinal, (une des sept collines de Rome), désertée depuis la destruction des aqueducs à l'époque des grandes invasions et seulement occupée au début du 16eme siecle par quelques villas et monastères. 

L'initiateur de cette réurbanisation fut le Pape Sixte V (pontificat de 1585 à 1590)  avec, tout d'abord, la construction d'un nouvel aqueduc appelé ACQUA FELICE (du prénom du pape Felice Peretti) empruntant des tronçons des anciens aqueducs romains et long de 24 km.

Pour terminer cet aqueduc, le pape demanda à son architecte favori Fontana, le co-constructeur de la coupole de saint Pierre, d'ériger une fontaine monumentale, la FONTANA DELL' ACQUA FELICE (1585)

Ensuite, le pape décide le réaménagement de l'urbanisme d'ensemble de la ville des collines :  sous son pontificat furent tracées de grandes artères rectilignes destinées à relier les principales basiliques de Rome ; l'urbanisation du Quirinal se développa alors autour des grandes basiliques ( sainte Marie Majeure, sainte Croix de Jérusalem) et il fallut créer d'autres fontaines pour donner de l'eau à tous ces quartiers nouveaux.

À l'époque du pape Urbain VIII (Matteo Barberini, né en 1568, pape de 1623 à 1644), est édifié le palais Barberini pour un de ses neveux sur un terrain où se trouvait le palazetto Sforza et des vignes. L'architecte en fut Carlo Maderna puis son neveu Borromini et enfin le BERNIN. La construction du palais s'échelonna de 1627 à 1633.

En 1643, le pape Urbain VIII demande au Bernin de construire une fontaine à l'extrémité d'un conduit secondaire de l'aqueduc de l'Aqua Felice destiné à alimenter en eau le quartier entourant le palais Barberini. Cette fontaine porte le nom de fontaine au Triton.

Il existe donc deux fontaines proches qui présentent un étonnant contraste d'architecture surtout quand on les représente côte à côte :

La FONTANA DELL' ACQUA FELICE est une copie d'un arc de triomphe romain : il comporte :
   . quatre colonnes sur une haute base à chapiteaux ioniques séparant des arcades qui constituent des niches,
   . Un entablement avec double corniche,
   . Un très haut attique comportant l'inscription dédiée à Sixte V (1)
   . Un relief terminal comportant les armoiries papales ( dont la tiare et les deux clés) portées par deux anges. Ce relief est encadré de deux volutes et surmonté d'un fronton courbe recoupé.

Les niches des arcades sont divisées en deux parties :
   . La partie supérieure est décorée au centre d'une statue de Moïse qui fait jaillir l'eau d'un rocher au moyen de son bâton. De part et d'autre,  des reliefs figurent des scènes bibliques (Aaron et Josué) dont les personnages sont habillés en tenue romaine
   . La partie inférieure comporte dans chaque niche, un faux rocher échancré, aux bordures sculptées laissant passer le conduit d'eau qui jaillit en cascade,
   . Enfin, autour du bassin se trouvent quatre lions ; de leurs gueules sortent des jets d'eau.

Cet édifice somptuaire, destiné à la fois à donner de l'eau au quartier et à démontrer la puissance de son commanditaire, est une copie d'oeuvre antique, seules les armoiries pontificales et la statue de Moïse rappellent qu'il fut construit par un pape. Là dominent les lignes horizontales des entablements à peine entrecoupées par les lignes verticales des colonnes.

Quelle différence avec la FONTAINE AU TRITON du Bernin !
   . Au lieu d'une forme globale rectangulaire,le Bernin crée une forme triangulaire dont la base serait la margelle du bassin.
   . La ligne dominante est la verticale et non plus l'horizontale.
   . À la place des formes rectilignes, se trouve une dominante de lignes courbes qui s'enchevêtrent dans tous les sens et semblent s'enrouler sur elles-mêmes.
   . L'édifice d'exhibition de Fontana fait place à un ensemble plein de grâce et tout en légèreté.

(1) l'inscription
« À Sixte-Quint, souverain pontife, né dans la province de la Marche, a fait conduire cette eau à gauche de la voie Prénestine, depuis le champ Colonna jusqu'à ce réservoir par un canal de vingt-deux milles de long, et il a voulu qu'elle s'appelât comme il s'appelait avant d'être pape.»

« SISTVS V PONT. MAX. PICENVS AQVAM EX AGRO COLVMNAE VIA PRAENST. SINISTRORSVM MVLTAR. COLLECTIONE VENARVM DVCTV SINVOSO A RECEPTACVLO MIL. XX A CAPITE XXI ADDVXIT FELICEMQ. DE NOMINE ANTE PONT. DIXIT »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire