REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

jeudi 29 juin 2017

L'île de Saint Martin aux Antilles (2)

Le CLIMAT est semblable à celui que l’on trouve dans toutes les îles antillaises : climat tropical avec une température égale toute l’année, oscillant entre 27 et 30°, alternance moins marquée qu’ailleurs d’une saison sèche de décembre à avril et d’une saison des pluies de juin à décembre marquée le passage des cyclones (le cyclone Luis de 1995 ravagea l’île) enfin différence entre la "côte au vent verdoyante" et la "côte sous le vent" à la végétation plus sèche associant végétation xérophile, cactus et broussailles épineuses.

L’HISTOIRE DE SAINT MARTIN suit globalement l’histoire des Antilles mais avec une succession beaucoup plus rapide d’épisodes belliqueux. Quatre nations européennes intervinrent dans l’île : espagnols, français, hollandais et anglais.

L’île fut découverte par Colomb lors de son deuxième voyage de 1493. Il la baptisa Saint Martin et en prit possession sans que les espagnols ne l’occupent vraiment tout en en revendiquant leur suzeraineté.

La première installation de colons date de 1624. Il est le fait de français venus de saint Christophe qui s'établissent à l’est de l’île et y cultivent le tabac, le coton ainsi que des cultures vivrières.

En 1627, quelques hollandais venant ramasser le sel de la lagune de l’actuelle Philipsbourg s’installèrent dans l’île. Ils construisirent en 1631 un fort non loin de la lagune sur un morne littoral appelé Fort Amsterdam. Face à ces usurpations, les espagnols qui revendiquaient la propriété de Saint Martin envoyèrent une escadre en 1633 qui s’empara de fort Amsterdam et y laissa une garnison de 250h.

Hollandais et français durent accepter l’autorité espagnole jusqu’en 1848, date où fut signé le traité de Munster qui mît fin à la guerre de 30 ans dans le Saint-Empire. Selon les termes de ce traité, les espagnols se retirèrent de Saint Martin. Après quelques confrontations, français et hollandais décidèrent de s’entendre et de coexister pacifiquement, ils signèrent un traité de paix le 3 mars 1848 appelé traité du mont des accords ou de Concordia. Les termes de ce traité sont intéressants à plus d’un titre : en voici quelques dispositions :

   . L’île est partagée en deux, ce partage est établi selon les lieux de résidence des ressortissants des deux nations, les français au nord, les hollandais au sud dans la région des salines et du fort. “Les Français et les Hollandais qui habitent cette île vivront comme des amis et des alliés” , il sera établi la libre circulation dans l’île et la possibilité aux membres d’une nation de s’installer librement dans l’autre
   . La chasse, la pêche, les salines, les rivières, étangs, eaux douces, bois de teinture, mines et minéraux, ports et rades, et autres commodités de l'île seront communes, pour subvenir aux besoins des habitants.
   . Le traité est aussi un pacte de défense mutuelle : "Si des ennemis viennent attaquer l'un ou l'autre quartier, messieurs les accordeurs s'obligent à s'entraider et à prêter leur secours l'un à l'autre."
Ce traité ne sera jamais remis en cause. (1)

Jusque 1816 , la situation de l'île (au moins dans sa partie française) resta précaire car elle subit sans cesse les incursions des anglais qui occupent l'île et la soumettent à leur joug à chaque fois que se produit une guerre européenne.(2). le traité de Vienne stipulera que la partie française de l'île sera possession définitive de la France.

1- A cette période, la partie française est reliée administrativement à l'île de Saint-Christophe (aujourd'hui, l'Etat de Saint-Kitts et Nevis) et la partie hollandaise est reliée administrativement à l'île de Saint-Eustache.

2- voici ci-dessous les périodes d’occupation anglaise de la partie française de Saint Martin en fonction des guerres européennes :
   . 1672-1679 : guerre de Hollande,
   . 1689 : les français de Saint Martin sont déportés à Saint Christophe, ils ne pourront y revenir qu’à la paix de Ryswick de 1697,
   . 1703 : guerre de succession d’Espagne, les français sont chassés de Saint Martin, l’île est cependant reconquise par la France en 1706.
   . 1740-1748 : guerre de succession d’Autriche, les français sont à nouveau chassés. l’occupation  anglaise durera jusqu’à  la paix d’Aix La Chapelle. De retour à Saint Martin, les français construiront un fort, le fort saint Louis sur un morne dominant Marigot.
   . 1756-1763 : raids britanniques lors de la guerre de sept ans.
   . 1781-1783 : occupation britannique pendant la guerre indépendance des Etats-Unis.
   . 1794-1796 : occupation britannique à l’époque de la révolution française.
   . 1800-1815 : occupation britannique pendant les guerres napoléoniennes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire