NOUVEAU THÈME :
J'ai précédemment effectué divers articles sur les trois pays baltes que je trouve fascinant. il manquait à cette étude la description des trois capitales, Vilnius, Riga et Tallinn. voici d'abord mes impressions sur RIGA capitale de la LETTONIE.

REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

samedi 15 juillet 2017

L'île de Saint Martin aux Antilles (9)


MARIGOT

Par comparaison avec Philipsburg, Marigot, la plus importante ville de la partie française de Saint Martin, fait piètre figure c’est un bourg de 5700 habitants qui ne présenterait guère d’intérêt sans la richesse de son histoire.

L’origine de la ville remonte aux premiers temps de la présence française dans la première moitié du 17ème siècle. Quelques familles s’installent à cet endroit qu’ils nomment Marigot à cause de ses nombreux marécages. Ils cultivaient, comme les autres colons de saint Martin, le tabac, l’indigo et le coton puis la canne à sucre. Ils  durent supporter les incursions constantes des corsaires et flibustiers anglais ainsi que des escadres britanniques qui occupent périodiquement l’île.

Après le traité de Paris de 1763 qui mît fin à cinq ans de domination britannique pendant la guerre de sept ans, le colonel Descoudrelles, fut nommé nommé commandant de la place. Il écrivit « le plus grand obstacle à l’établissement solide de Saint Martin est la manière cruelle dont les anglais en ont toujours usé avec les habitants de cette île qui a toujours été prise par les armements des corsaires et de particuliers qui ont expulsé les habitants après avoir pillé et brûlé tout ce qu’ils avaient »

Il constata en effet l’intérêt stratégique du site, comme le montre la carte marine dessinée en 1765 et représentée ci-dessous, qui montre un  premier projet de fortification ; ce projet utilise les atouts du site :


    . Une vaste baie protégée en anse abritée comportant trois mornes : le morne Du Buff, (1) le Morne Rond (2) et le morne de Marigot (3). Le projet prévoit de créer une batterie sur chacun ces trois mornes.
     . Ces trois mornes sont reliés par un cordon littoral (4) derrière lequel se trouvent deux lagunes (5) séparées par une bande de terre. Cette bande de terre donne accès au village (6 )  qui est situé au pied du morne de Marigot.

Ce premier projet sera ensuite abandonné.

A suivre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire