NOUVEAU THÈME :
J'ai précédemment effectué divers articles sur les trois pays baltes que je trouve fascinant. il manquait à cette étude la description des trois capitales, Vilnius, Riga et Tallinn. voici d'abord mes impressions sur RIGA capitale de la LETTONIE.

REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

mercredi 10 janvier 2018

LITUANIE : la colline des croix (2)

Suite de l'article précédent

La colline comporte une profusion de croix de toutes les tailles et de tous les âges, les plus vétustes tombent et forment un empilement qui sert de support à d’autres croix. Les grandes croix se couvrent peu à peu d’autres symboles religieux, des chapelets , des images pieuses et des petites croix que l’on y attache ; parfois, il y en a tant que les bras de la grande croix disparaissent sous la profusion de ces apports.

Les petites croix récentes de bois très clair montrent que ce pèlerinage est toujours actif. Pourtant, on ne trouve pas  aux abords de la colline, cette accumulation de marchands du temple qui prolifèrent dans les grands lieux saints,, il n’existe qu’une seule boutique qui vend des croix et d'autres objets votifs ; la colline est pratiquement restée telle qu’elle était lors des périodes d’asservissement, à une exception toutefois, : il y a tant de croix que la colline ne suffit plus, il s’est développé autour d'elle des digitations  dans toutes les sens qui feront bientôt ressembler la colline à un soleil pourvu de ses rayons lumineux.


Parmi cette profusion de croix, certaines se distinguent du fait qu’elles sont de style lituanien : à la croisée des bras de la croix se trouve une petite niche qui abrite une statue du Christ en croix. Cette niche est entourée, tel un soleil, de  rayons concentriques.

La visite de la colline des croix a laissé sur moi une forte impression ; on ressent à la fois la profonde spiritualité qui y règne mais aussi l’espérance d’une monde meilleur où les peuples se seraient libérés de leurs fers et pourraient enfin vivre en paix dans une  harmonie retrouvée.

Planter une croix parait aujourd’hui un geste anodin, pourtant, il se rattache aux racines de ce peuple pour qui la croix fut une manière symbolique de revendiquer sa liberté.

prochaine série d'articles : PAYS BALTES : des paysages apaisés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire