REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

jeudi 15 février 2018

LES COLONNES VOTIVES DU 17ème SIÈCLE (9) La colonne trinitaire de la peste de Bratislava

suite de l'article précédent

 LES INTERCESSEURS
Trois sont représentés sur la base triangulaire de la colonne de la peste de Bratislava :

Le premier est saint Roch. Sa représentation est conforme à l’image habituelle de ce Saint : il porte le long manteau et la gourde du pèlerin ; il a relevé sa tunique et montre sur sa cuisse un bubon caractérisant la peste dont il est atteint.  A son pied gauche (non visible sur la photo) est représenté un chien tenant dans sa gueule le pain qu’il apporte chaque jour à Roch dans la forêt où s’est réfugié pour ne pas contaminer les autres gens.

Saint Roch, guéri par Dieu de la peste,fut vénéré dans toute l’Europe en devenant l’intercesseur par excellence que l’on le priait afin de solliciter son intervention auprès de Dieu pour que cesse les épidémies..

Pour la clarté de mon exposé, j’indiquerai en pièce jointe, l’histoire des intercesseurs mentionnés quand ils émanent des textes médiévaux.

NOTE
SAINT ROCH né vers 1350 à Montpellier dans une riche famille décida de distribuer tous ses biens et de partir en pèlerinage à Rome, c’était la période où sévissait la peste Noire Roch sur son chemin guérit de nombreux malades rien qu’en faisant sur eux le signe de la croix. De retour de Rome (1370), il s’arrête à Plaisance et soigna les pestiférés, c’est là qu’il contracta  la peste. «  Le glorieux ami de Dieu, monsieur saint Roch.. souffrit patiemment d’être déboute (chassé) de la cité… s’en retourna en une petite forêt et vallée assez déserte … en laquelle fit pour son demeuré une petite (hutte) de branche et rameaux des arbres … et élevait les yeux de son entendement vers le ciel et faisait à Dieu prières en disant ainsi : mon doux sauveur et rédempteur je te remercie et te rend grâce de ce que je suis débouté delà consolation de tes créatures … de me donner grâce et consolation. Après cette prière, descendit de l’air une petite nuée auprès de lui sur terre, là soudainement  par puissance divine sourdit… une claire fontaine. » Pendant tout le temps qu’il fut malade, un chien lui apporta chaque jour un pain qu’il dérobait à son maître, celui-ci, appelé Gotard qui avait constaté le vol suivit son chien et découvrit Roch dans sa hutte. Gotard  décida de demeurer près de Saint Roch.  « Alors qu’ils étaient en repos, Gotard entendit la voix d’un ange (disant) O cher ami de Dieu, notre seigneur a exaucé ta prière, met toi en diligence de retourner en ton pays car tu seras.. guéri de la pestilence dont tu es oppressé » (vie et légende de monseigneur saint Roch.. traduit du latin par frère Jehan Philippot) ainsi saint Roch témoignait du fait que Dieu pouvait guérir l’homme de la peste et c’est à ce titre que l’on sollicitait son intercession.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire