REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

lundi 4 juin 2018

Impressions de voyage : RIGA (Lettonie) (16)

suite de l'article précédent

Il convient cependant de relativiser cette morne impression des banlieues de la ville et des bâtiments de l’époque communiste.

En effet, le long des rues menant à Riga, se trouvent des constructions nettement plus imposantes qui conservent encore beaucoup d’allure

En voici un exemple :

Ce bâtiment est conforme à la structure habituelle des édifices de l'époque communiste avec son rez-de-chaussée où se trouvaient les magasins collectifs remplacés par des boutiques privées et ses quatre étages de logement. Cependant, il comporte un corps central imposant constitué d’un portique de cinq piliers surmonté d’une corniche en avancée. De part et d’autre de ce portique, des fenêtres de formes différentes de celles des autres soulignent les cages d’escaliers tout en mettant en valeur le corps central.

Cet édifice témoigne à Riga, du fonctionnalisme cher aux architectes communistes et se place dans la continuité des œuvres architecturales du Jugendstil et du Jugendstil vertical. Ainsi, loin d'être en rupture avec l’art des  époques antérieures, l’art fonctionnaliste soviétique en constitue plutôt une sorte d’aboutissement.

Fin du chapitre sur Riga.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire