NOUVEAU THÈME :
J'ai précédemment effectué divers articles sur les trois pays baltes que je trouve fascinant. il manquait à cette étude la description des trois capitales, Vilnius, Riga et Tallinn. voici d'abord mes impressions sur RIGA capitale de la LETTONIE.

REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

vendredi 11 mai 2018

Impressions de voyage : RIGA (Lettonie) (8)

Les deux types de maisons anciennes précédemment décrites (voir article précédent) se retrouvent un peu partout dans la ville et en particulier aux alentours de l’église Saint Pierre. On peut y reconnaître les deux styles principaux  précédemment décrites :
   . Des maisons à pignon avec ornement baroque pour masquer le toit dont le faite est perpendiculaire à la rue (A)
   . Des maisons dont le faite du toit est parallèle à la rue et qui comportent une grosse lucarne centrale correspondant à l’étage du grenier (B)

Entre ces maisons utilisant les  deux styles anciens s’intercalent des bâtiments de style classique comme la maison indiquée (C) dont la façade est rythmée par de fortes moulures horizontales séparant deux étages de pilastres.

Les deux plus belles maisons anciennes de la ville se trouvent face au Rathaus avec en particulier la maison des têtes noires qui fut le siège de l’ancienne guilde des marchands et  fut construite en 1334 ;  au 15e siècle, la maison devint le siège d’une confrérie de marchands qui s’y réunissaient pour les fêtes et les banquets.

Cette maison possède toutes les caractéristiques des maisons anciennes :
     . deux hauteurs de redents reliés par des volutes latérales masquant la pente du toit (D)
    . Quatre hautes arcades au niveau du faite du pignon  (E) et deux arcades latérales plus basses correspondant au niveau du redent (F)

 Cette construction étant destinée à montrer la puissance de la confrérie, elle ne comporte pas de greniers, par contre, on retrouve sous le niveau du pignon la grande salle (G)où les confrères se réunissaient.

A suivre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire