REMARQUE
. Tous les articles de ce blog ont été rédigés par moi-même sans emprunt littéral à d'autres auteurs, ils sont le fruit d'une documentation personnelle amassée au cours des ans et présentent ma propre vision des choses. Après tout, mon avis en vaut bien d'autres.
. Toutes les citations de mes articles proviennent de recherches sur les sites gratuits sur Internet

samedi 2 septembre 2017

L'île d'Antigua aux Antilles (4)

SAINT JOHN (suite)

La ville de saint John comporte aussi deux édifices caractéristiques de son passé colonial et de la période de domination britannique sur l'île : une cathédrale et la Court-house . Ces deux bâtiments possèdent une architecture qui tranche singulièrement par rapport au style du reste de la ville, d’abord par l’utilisation de la pierre volcanique grise, ensuite par les styles classiques et baroques qui les caractérisent. Ils datent tous les deux du 18è siècle, mais furent reconstruits  au 19e siècle suite à des tremblements de terre.

LA CATHÉDRALE est de style néo-baroque comme le montrent les deux clochers de la façade occidentale. A l’exception de cette façade occidentale, les murs des autres façades ne sont qu’un parement qui masque une ossature de bois intérieure comportant des piliers de bois qui séparent la nef des bas-côtés et porte le plafond en forme de coque inversée.


La cathédrale est  actuellement encore en réparation. La photo de droite, ci-dessus, montre l’aspect intérieur de l’édifice antérieurement à cette réparation.

L’ancienne COURT HOUSE, devenue musée, était le siège de l’administration britannique

Le bâtiment est de style néo-classique avec :
   . Sur une façade, un corps central en léger retrait encadré par deux corps latéraux en avancée ; le corps central comporte une galerie à trois arcades au rez-de-chaussée et un étage à parement de bois sur lequel s’ouvre trois fenêtres  Les fenêtres cintrées du rez-de-chaussée possèdent un encadrement à bossage.
   . L’autre façade comporte un fronton surmontant la porte principale. cette façade possède également des fenêtres cintrées au rez-de-chaussée pourvues aussi d'un encadrement à bossage.


La présence de ces deux édifices peut paraître incongrue dans le cadre antillais de cette capitale, selon moi, il ne lui donne que plus de charme.

A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire